07/02/2008

LEVI'S advert with the BRUCE LEE 's style

 
Voilà une de mes pub cultes ! Elle passait sur les écrans de cinemas dans les années 90.
L'esprit funky-60's, film-de-Bruce-Lee est puissant dans cette séquence, dont la mise en scène donne une pèche assez exceptionnelle, notament gràce aux sonds utilisés. Vous remarquerez que l'image se fige à la fin sur un claquement de fouet. 
C'est un travail signé Jonathan Glazer, et l'acteur, pour ceux qui ne l'avaient pas reconnu: Dustin Nguyen (21 jump street ). 
La musique c'est "Stepping Stones" de Johnny Harris, que j'ai retrouvé par hasard sur la compil PULP FUSION, Evolution: les grands morceaux funk afro-americains à la "Starsky et Hutch", fin des années 60. Grande époque... =)
 
Pulp Fusion vol.5 - Evolution_VA - Pulp Fusion vol.5 - Evolution
 
Pulp Fusion vol.5 - Evolution_VA - Pulp Fusion vol. - Magnum   
 
 pulpfusion3revengeo_101b

25/11/2007

SURVIVRE AVEC LES LOUPS

 

 L'histoire de Misha.

survivretournagegrande4ci4


 

15/09/2007

Fans de Star Wars, tenez-vous bien !!

09:02 Écrit par N dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (2) |  Facebook |

08/06/2007

Tarantino..

grindhouse-poster1

 Le gaillard nous a ressortis une grosse bête de film ! J'ai été ravis du début à la fin; par ces plans qui ont de la gueule, par ces personnages qui ont de la gueule et de la consistance, ces dialogues savoureux, ces scènes d'action coup de poing, cette violence si dure et si drôle, ce réalisme et cette lucidité quant à l'observation que ce maître à de l'humain et de la vie. Et cette allure, que Q.T. donne à ses film de façon si personnelle, j'ai chaque fois l'impression qu'il s'en sert différament, ou pour montrer d'autres choses, avec toute fois sa marque si caractéristique. Il y a aussi ces références à d'autres film: pour l'un des siens, Kill Bill (mon trésor :), ou pour ce classique " Point Limite Zero (Vanishing point) ", et surement plein d'autres clins d'oeil que je n'ai pas repéré ! Sans oublier les bandes sons, délicieuses à chaque fois =) Ce serait donc le premier d'une série de deux, le suivant réalisé par Rodriguez ("Une Nuit En Enfer, Sin City, Desperado" ). Je sais déjà que le second n'arrivera jamais, pour ma part, à la hauteur du premier, même si j'aprécie le cinéma de Rodriguez aussi. Oui, Tarantino, je l'adore.. merci Quentin de nous offrir ce plaisir à chacun de tes films ! 

 

 

deathproof1%5B3%5D

 

06/06/2007

DEATH PROOF

Death_Proof

 

20:18 Écrit par N dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

16/05/2007

Tackleberry goes wild (Police Academy l-D

 

 On change (sacrément) de registre !  Je suis retombé sur ce vieux film, qu'on connait tous. Pas très malin, mais bien drôle ! En le revoyant je me dis que les comédiens sont quand-même bons. Une séance de tire pour le fou des armes, qui peut enfin prendre son pied, à sa façon ! Même les autres (en arrière plan) sont contents de voir son plaisir :-)

 

 

26/04/2007

BERSERK

Berserk
Berserk%202

 

puckja6

Voilà ce que je lis en ce moment. Merci a C de me preter les numeros de cette série de manga -et de me l'avoir fait découvrir d'ailleurs :) C'est sombre, tres sombre.. et violent, je dirai extremement violent. Un guerrier solitaire, dur, froid, sans dieu ni loix. Particulierement doué dans l'art de découper les gens, il se sert d'une énorme épée ("Monstre d'acier"),qu'aucun humain ne sait soulever apart lui-même. Outil indispensable, puisque la malédiction qui le frappe le mène à combattre les créatures les plus monstrueuses, venues du monde des ténèbres. Bourrin donc, avec tout de même un petit elf  (probablement un cousin à Clochette) faisant figure de compagnon sympathique, dont la poudre magique a le mérite de soigner les blessures -très,très utile pour notre héro :-D Cependant, les personnages (meme notre héro-gros-bill-écrabouilleur-de-crânes) sont intelligeaments pensés, reflettent une psychologie complexe, qui les rend attachants.  Le scénario aussi, est bien agencé. Et les dessins, bien que présentant des personnages un peu raides a priori, sont remarquables de contrastes, de détails et d'expressions. Non vraiment, Berserk, c'est du sérieux ! Chapeau bas à son auteur Kentaro Miura.

21:00 Écrit par N dans Loisirs | Lien permanent | Commentaires (0) | Tags : berserk, manga |  Facebook |